savon à la lavande pour Christine

Publié le par Ma-L

On m'a "commandé" un savon à la lavande. Ça m'a paru une bonne occasion de tester l'orcanette.

Macérat d'orcanette?

L'orcanette est une plante dont les racines permettent d'obtenir un beau bleu en savonnerie... ou tout autre chose. On l'appelle "la capricieuse" tant le résultat n'est pas garanti. On trouve l'orcanette sous forme de poudre ou de racine séchées. C'est ainsi que je l'ai utilisée.

Comme je projetais un 100% coco, j'ai d'abord pesé mon orcanette, ajouté l'huile de coco et fait fondre au micro onde, et j'ai laissé 15 jours en attente. Je ne suis pas certaine qu'un macérat à chaud n'aurait pas suffit dans ce cas: comme j'utilise de la végétaline, aucune chance que mon huile soit liquide à température ambiante.

J'ai utilisé 30 g d'orcanette environ pour 500g d'huile.

Le macérat est rose pétant, absolument pas bleu (mais comme beaucoup de teinture végétales l'orcanette est sensible au pH)

jolie couleur, non?jolie couleur, non?

jolie couleur, non?

Ingrédients

400g de macérat d'orcanette (sur végétaline)

58 g de soude (surgras 20%)

180 ml d'eau (dilution maximum pour ne pas avoir de figeage)

2 cuillère à café d'HE de lavande vraie

Moulage dans une brique de lait

joli violet

joli violet

Tamponnage

J'avais envie d'un savon brut, et tamponné (avec des tampon offert par Valérie dans le calendrier de l'avent), je l'ai donc juste découpé (à la corde de violon offert par la personne à qui je les destinais), et tamponné

Joli bleuJoli bleu

Joli bleu

Ils ont un peu éclaircis pendant la cure mais sont resté bien bleu.

prêt à être envoyés

prêt à être envoyés

Ils ont été apprécié par les destinataires. Pour ma part je les ai trouvé un peu sec, j'augmenterais le surgraissage une autre fois.

Par contre... au moment où j'écris ces lignes, ils sont fini depuis longtemps (2 ans entre la réalisation et l'article)... ce que c'est d'avoir du retard dans mes articles...

Si vous voulez démarrer en savonnerie, ne suivez pas mes recettes aveuglément, regardez la rubrique ratage... et mes conseils avant de se lancer.

Commenter cet article