Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lavage des cheveux à la poudre de sidr

Publié le par Ma-L

Lavage des cheveux à la poudre de sidr

Grâce à un échange avec Lucielle, j'ai enfin pu tester la poudre de sidr.

La poudre de sidr est une poudre lavante indienne, issue du jujubier. On dit qu'elle sent les épinard (c'est vrai), qu'elle respecte les colorations (je n'en sais rien), et qu'elle assèche les cheveux (il ne m'a pas semblé... sur une utilisation).

La recette

Simplissime: une cuillère à soupe de poudre, un peu moins d'un demie verre d'eau chaude, mélanger, appliquer, laisser poser 10 minutes et rincer.

Au départ j'étais partie pour l'appliquer uniquement au racine, mais comme c'est fastidieux j'ai fini par faire toute la chevelure.

J'ai terminé par un rinçage au vinaigre de cidre.

Le résultat

Sur un seul lavage, ça me convient: mes cheveux sont propres, j'ai eu de superbe boucles le premiers jours (bon, ensuite des frisouilles comme d'habitude). Lucielle à été généreuse, j'ai de quoi m'en faire encore 3 ou 4, je vais persister. J'ai trouvé que c'est facile d'emploi (plus que la farine de pois chiche en tout cas, et moins agressif).

Le coût

Environ 20 centimes pour un lavage

Publié dans cheveux

Partager cet article

Repost 0

Savon banane

Publié le par Ma-L

Ça faisait un moment que je voulais faire un savon banane, mais comme j'aime pas trop gâcher il fallait que j'ai en même temps la place de savonner (pas de place dans mon placard à savon = pas de savon). Et justement cette semaine j'ai envoyé un savon personnalisé à sa destinataire, donc j'ai la place, et les poupée se sont évertuées à ne pas terminer leurs banane. Je me suis donc retrouvée avec des petits bouts de bananes pas appétissant, parfaits pour recycler en savon.

La banane se dosant à 10% des huiles, j'ai fait un gros batch histoire d'utiliser vraiment mes restes. 700g d'huile, ça correspond à 70g de banane, à peu prés un tiers d'une...

Mais 700g d'huile c'est aussi le max de mon récipient à savonner. Je n'y avais pas pensé avant de faire ma recette, il faudra que je me souvienne de ne pas dépasser...

Ingrédients

Huile d'olive: 200g

Huile de colza: 200g

huile de coprah: 200g

beurre de cacao: 100g

Soude: 91g (surgraissage à 10%, recalculez toujours même si vous utilisez une recette)

eau: 225g (le minimum pour compenser l'eau de la banane)

Mode opératoire

J'ai comme d'habitude préparé ma soude, chauffé les huiles solides, préparé mes moules pendant la chauffe, mélangé toutes les huiles... puis préparé ma banane.

Ensuite versé les huiles dans la soude et mélangé au mixeur. La trace à été longue à venir, en général quand j'utilise du colza elle est plus rapide. J'ai ensuite ajouté la banane et mixer encore, assez longuement. J'espérais obtenir une texture mayonnaise qui m'aurait facilité le coulage mais je me suis finalement arrêté au stage crème anglaise.

pour le moment pas de points...

pour le moment pas de points...

Le résultat

Un savon très doux, un peu tendre, pas du tout moucheté (d'un jaune uni), mais qui par contre n'a pas une odeur terrible. On ne peut pas tout avoir...

Le coût

1 euros d'huile d'olive, 1,20 euros de colza, 1 euros d'huile de coco, 2,50 euros de beurre de cacao, 1 euros de soude. La banane ne compte pas, elle partait à la poubelle sinon.


Soit 6,70 euros pour la recette. J'ai fait une vingtaine de mini savon avec, ça fait dans les 34 centimes le savon

Publié dans recettes

Partager cet article

Repost 0

Shealoé pour peau atopique

Publié le par Ma-L

J'avais épuisé la dernière crème en date pour ma Nouchette, et puis plaf, nuée de petits boutons qui la grattent un peu mais pas trop. Avant de dégainer la cortisone, voyons si un peu d'hydratation ne ferait pas l'affaire.

Je voulais une texture qu'elle puisse étaler seule, et j'ai ajouter un petit peu de parfum naturel pour pouvoir l'utiliser moi aussi avec plaisir. J'en ai profité pour recycler un reste d'oléo gel des vacances.

C'est ma première "chantilly" de karité.

Les ingrédients

2 cc karité nilotica

30 pression aloe (1 cc)

10 gouttes d'extrait d'amandon cerise

10 ml d'oléo gel au calendula

La réalisation:

Outrageusement facile: le karité nilotica est super souple, y ajouter l'oléo gel d'abord puis l'aloé et enfin l'arôme n'était pas plus compliqué que de mélanger de la confiture dans un yaourt.

Le coût:

Dans les 50 centimes de karité, 35 centime de gel d'aloé, 1 centime d'arome et du recyclage: un peu moins de 90 centimes pour le pot (entre 30 et 50 ml)

Le résultat:

Une crème très grasse (vraiment) qui s'étale facilement et fond tout de suite. Ma Nouchette l'applique sans problème, par contre moi je suis pas fan (trop gras). Bon, ça règle pas son souci de boutons...

Je retiens le principe parce que c'est vraiment simple à faire, mais comme je n'ai pas apprécié...

Publié dans corps

Partager cet article

Repost 0

macérat de café

Publié le par Ma-L

Macérat en cours

Macérat en cours

La caféine est réputée anti-cellulite, mais si je fais du macérat de café, c'est avant tout pour l'odeur. C'est aussi pour ça que je la marie avec de l'huile de noisette, pour le côté gourmandise. Je ne l'ai pas inventé, j'ai piqué l'idée (mais je ne sais plus à qui).

Je mets une cuillère-dose pour 100 ml de café moulu, et j'attends, au moins 4 semaines. J'ai essayé d’accélérer le processus à la yaourtière mais je ne suis pas complétement convaincue.

Le m'en suis servie pour une crème minceur gourmande, j'ai utilisé le marc pour des gommages, et j'ai un savon en projet.

Publié dans ingrédients

Partager cet article

Repost 0

Les exfoliants dans les savons

Publié le par Ma-L

J'ai utilisé plusieurs savons exfoliants (maison ou du commerce), j'en ai aussi fabriqué quelques uns (avec plus ou moins de bonheur). Du coup j'en déduis quelques règles pour la fabrication d'un savon exfoliant.

Le gommage mécanique est un des geste beauté que je préfère, et mon Graal ce serait d'arriver à faire un produit de soin qui reproduise la sensation qu'on peut avoir avec le sable humide sur la plage.

Les savons testés

Un savon Lush à la noix de coco: la pulpe de noix de coco, surtout humidifiée, est un exfoliant assez doux... mais figé dans le savon ça gratte quand même pas mal. Sans compter que le savon était fort chargé en noix de coco, et du coup fondait de façon non uniforme. Un peu un effet scotch brite au final, pas franchement agréable mais utilisable.

Un savon au sel et à la lavande. Au départ il n'était pas forcément pensé pour être exfoliant, même si j'avais supposé que le sel aurait cet effet. En fait pas du tout, le sel fond immédiatement quand il est en contact avec l'eau, par contre il apporte d'autres propriétés au savon (notamment de la dureté et un temps de séchage accéléré). Par contre les fleurs de lavande séchées, mise pour la déco (ratée d'ailleurs, elle se sont décolorée avec un effet foin) était légèrement exfoliante. Comme j'en avais mis peu (une petite poignée pour un batch de 500 g d'huile), pas de côté trop exfoliant.

Un savon au grué de cacao (Lush). Le grué de cacao, c'est de l'écorce de cacao broyée. Et là, c'était plutôt une forte granulométrie (environ 2 mm de côté). C'est très dur, et il y en avais beaucoup (quand j'ai acheté le savon je pensais que c'était seulement en surface, mais non). La pour le coup on est même plus au papier de verre, mais à se racler la peau. C'est assez nul, il faut le dire (d'ailleurs j'ai pas trouvé de photo sur le net, mieux vaut l'oublier complétement). Il a fini à la poubelle utilisé même pas au tiers.

savon au sable de Morgane

savon au sable de Morgane

Un savon au sable de Morgane la fée, réalisé avec des chutes de pâte de celui-ci. On ne le voit pas sur la photo puisque ce n'est pas la bonne face, mais c'est funnel assez fin avec environ 1/3 de pâte sablée et 2/3 de pâte neutre. L’équilibre est assez bon je trouve, c'est un savon exfoliant mais pas décapant. Il n'est tout de même pas fait pour l'utiliser tout les jours. Un petit bémol: les parties sableuses fondent moins vite donc le côté grattouille augmente avec le temps.

Un savon au café, je vous laisse lire l'article mais il était inutilisable en l'état (à part peut-être pour poncer un meuble).

Un savon cookie dérivé du précédent, lui tout à fait agréable à utiliser bien que là aussi pas fait pour un usage quotidien. Même chose que pour le savon au sable, les pépites fonde moins vite.

Pourquoi c'est différent d'une crème?

On y pense pas forcément tout de suite, mais dans un savon, les grains sont fixés. C'est donc beaucoup moins souple qu'une crème. Du coup l'effet tampon à récurer peu vite arriver. De plus, en appliquant une crème on module ses mouvement (à la zone du corps, par exemple), pour frotter plus ou moins. Mais quand on se savonne on a tendance à le faire à peu prés partout de la même façon (on veut être propre partout de la même façon).

Comment faire un savon exfoliant d'usage quotidien

On choisi un exfoliant très doux (fleur, pulpe de coco, pavot...) et on le dose vraiment légèrement. On répartis bien également l'exfoliant (pas de zone exfoliantes et d'autres pas). A priori toutes les recettes peuvent convenir mais c'est quand même mieux d'avoir un savon crémeux, hydratant et avec une mousse fine.

Comment faire un savon exfoliant d'usage occasionnel

Là, on peu choisir ce qu'on veut (sable, café... mais vraiment le grué de cacao broyé, non, ou alors fin), et on peut faire des effets (marbrages, couches, inclusions).

Pour un savon uniforme, doser l'exfoliant à environ 1/3 de ce qu'on mettrais dans une crème.

Pour un savon à effet, 1/3 de la pâte seulement doit être exfoliante, le reste non.

Travailler impérativement pour obtenir une mousse fine et un savon crémeux et hydratant.

Si vous testez, dites moi ce que ça donne en commentaire!

Publié dans expérience

Partager cet article

Repost 0

Un mois - un mot: ralentir

Publié le par Ma-L

J'accuse plus 9 kilos au compteur, je ne sais plus monter un escalier sans m’essouffler, je me réveille plusieurs fois par nuit (mais me rendors, youhou!), et je ne rentre plus dans la moitié de ma garde robe.

Bref: je suis enceinte.

Congé mat pour dans un mois à peu prés, ce n'est pas le moment de transformer toute la maison même si j'en rêve. Et même si ce mois de juin s'annonce un brin chargé (un gros événement et pas mal de truc en retard au boulot, une brocante et une fête d'école côté privé), j'ai plus qu’intérêt à profiter au maximum du repos que je peux avoir.

Du coup, même si je voudrais faire un savon millefiori, des crèmes pour peau sèches et travailler à mon jardin, ça va probablement rester en attente... c'est pas grave, mon placard à savon est plein, et j'ai encore des choses à finir.

Publié dans bavardages

Partager cet article

Repost 0