Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lotion miel et rose (inspiration Fairy cosmétik)

Publié le par Ma-L

J'aime beaucoup l'idée du miel dans les cosmétiques. Malheureusement j'ai assez peu de succès. Entre le masque cheveux agréable à manger mais difficile à rincer, le baume à lèvre qui déphase, et d'autres encore, il n'y a guère que le spray démêlant et le savon qui sont à sauver.

Mais je m'accroche et je continue, régulièrement, de tester. Là, c'est une recette de Cynda qui m'a inspirée.

Je n'avais pas de protéine de soie, et toujours pas de balance assez précise, j'ai donc fait a l'a peu prés:

1 pointe de couteau de miel

20 ml d'eau de rose

Pas de conservateur puisque l'eau de rose que j'utilise en contiens (il y a plusieurs écoles sur ce sujet).

Autant dire: pas d'actif, beaucoup plus de miel... on est assez loin de la recette originale. Mais comme on peut utiliser le miel pur comme l'eau de rose pure sur la peau, ça me semblait valable...

Mais non. Ma peau à moi, en tout cas, déteste. Ça pique, ça chauffe, ça tiraille, bref, c'est inconfortable.

Un jour, je trouverais... peut-être.

Publié dans visage, ratages

Partager cet article

Repost 0

test DMN: Créme corps à la fleur d'oranger

Publié le par Ma-L

Le dernier produit que j'ai reçu en test est de la cire d'abricot. J'ai tout d'abord pensé l'utiliser pour un baume à lèvre mais ce n'est pas vraiment la saison. Puis j'ai relu la fiche technique, notamment la phrase " alternative végétarienne à la cire d'abeille", et décidé de l'utiliser ainsi.

Ça tombait bien, j'avais justement décidé de refaire cette recette de crème pour le corps. C'est une recette que j'ai fait souvent, avec des variantes, donc je peux facilement apprécier le résultat.

Sauf qu’après relecture je me rends compte qu'il n'y a pas de cire d'abeille dans cette recette mais dans une autre, formulée pour plutôt pour les pieds, donc bien plus épaisse... Que vais-je donc obtenir...

Les ingrédients

30 ml de macérat de calendula

1 cuillère à café de beurre de karité

2 cuillère à café de cire numéro 3 (ou Glyceryl stéarate SE)

1 cuillère à café de cire d'abricot

60 ml d'hydrolat de fleur d'oranger

environ 30 goutte de naticide

Fabrication en one pot, sans problème particulier.

Le résultat

J'obtiens une crème assez légère (toute proportion gardé bien entendu), facile à appliquer, ce qui vu le choix des ingrédients est assez surprenant. Elle garde quand même son côté doudoune, n'exagérons pas. Un peu comme si la cire d'abricot avait contrebalancé l'effet du glycéryl stéarate, qui est un émulsifiant assez facilement collant.

Ce sera à confirmer par d'autre test mais j'ai l'impression que la cire d'abricot est assez différente de la cire d'abeille point de vue résultat (moins d'effet filmogène, texture un peu collante). En tout cas ma crème à plutôt gagné à l'ajout, mais pas du tout comme je m'y attendais.

Du coup (à confirmer par d'autre tests), j'aurais tendance à penser que c'est une cire intéressante pour obtenir des crème à la fois onctueuses et légères, mais par contre moins pour des produits qui doivent rester sur la peau, comme les baumes à lèvres ou les crèmes mains et pieds (enfin tout dépend des goûts bien sur mais moi j'aime bien "sentir" la crème longtemps pour ces usages là).

test DMN: Créme corps à la fleur d'oranger
test DMN: Créme corps à la fleur d'oranger

Publié dans corps, dans ma nature

Partager cet article

Repost 0

raper du savon

Publié le par Ma-L

En général, quand je râpe du savon (pour faire de la lessive, par exemple), je le fais à la râpe à main. C'est un peu long parfois, mais pour 100-200 g de savon ça va.

raper du savon

Mais exceptionnellement, j'ai pas mal de savon à râper sur peu de temps. Là, j'avais du produit lave vaisselle, de la lessive à faire et je voulais tester une recette de poudre de bain. J'avais donc 3 types de savons à râper.

- du savon de Marseille du commerce pour la poudre de lave vaisselle (sans glycérine pour éviter les traces).

- un savon au miel pour la poudre de bain

- des chutes de savons pour la lessive.

J'ai procédé dans cet ordre pour éviter de contaminer: mes chutes de savon contiennent des savon raté (caustique ou trop chargé en HE), le savon au miel contiens de la glycérine. Et vu la quantité, j'ai utilisé mon robot, avec l'idée d'en râper d'avance.

raper du savon

Mon savon de Marseille est très vieux et très dur. Un coup de chance, il tenait pile dans le tube du mixer. Du coup pas besoin de le recouper.

Par contre mon mixeur à été à la peine. Il a pas mal chauffé, du coup je n'ai pas été au delà de la quantité dont j'avais besoin. A mon avis quand je ferais un 100% coco j'ai pas fini de m'amuser avec le relargage.

Pas de souci pour les autres par contre, j'ai pu faire des réserves de savon pour la lessive...

Savon de marseille dans le mixeur, et savon au miel mixé.
Savon de marseille dans le mixeur, et savon au miel mixé.

Savon de marseille dans le mixeur, et savon au miel mixé.

Par contre, ça été assez galère pour nettoyer le robot ensuite. Pas question de manger du savon! Il a fallu deux vaisselles pour éliminer les traces. A réserver aux grosses quantité, donc.

Publié dans bavardages

Partager cet article

Repost 0

poudre de bain

Publié le par Ma-L

J'avais depuis longtemps mis cette recette dans ma liste à tester, et depuis peu envie de faire une copie du bain moussant chaudron magique de Lush, surtout point de vue odeur. Comme la dominante est une note de santal, j'ai commandé la fragrance santal chez la folie des senteurs, et c'est assez conforme à ce que j'imaginais.

Restait donc à réaliser la recette.

Les ingrédients

105 g de savon rapé (savon au miel)

120 g de sel de guérande

15 g de bicarbonate

30 g de lait en poudre

30 g de poudre d'avoine

100 gouttes de fragrance santal

3 cs d'huile de camélia

Le résultat

avec une petite poignée de poudre dans le bain, un bain très laiteux, sans effet "qui à laissé le savon dans la baignoire" comme je le craignais un peu. Par contre la fragrance n'est pas là. Comme souvent, je l'ai sous dosée.

Le coût

Environ 26 centimes de savon, 50 centimes de sel, 10 centimes de bicarbonate, 2,10 euros de poudre d'avoine (je ne compte pas la poudre de lait qui est alimentaire et périmée), 87 centimes de fragrance, 90 centimes d'huile de camélia.

5,60 pour la recette, soit environ 40 centimes pour un bain.

Publié dans bain

Partager cet article

Repost 0

savon à la cendre

Publié le par Ma-L

J'ai utilisée de la lessive de cendre concentrée (comprendre: j'ai mis de la cendre dans de l'eau, filtré, remis de la cendre, refiltré jusqu’à ne plus pouvoir le refaire par manque d'eau). J'avais espoir d'arriver à un titrage suffisant pour utiliser un calculateur, mais en fait non, pas moyen.

J'avais donc un liquide brun (couleur thé fort), caustique, qui sentait bon (odeur de pin). J'y ai ajouté environ 20 g d'huile d'olive, et 20 g de végétaline. A pif. J'ai 5 fois 2 minutes au micro onde, en fouettant à la main entre deux, et j'ai laissé reposé.

J'ai obtenu un truc biphasé, blanc et visqueux sur le dessus, et brun thé sur le dessous, qui mousse quand je le secoue.

Je crois avoir mis trop d'huile, donc ce qui surnage c'est probablement un mélange d'huile et de savon. Ca donne pas envie de s'en servir...

Du coup j'ai tout versé dans mon bidon de lessive... et ma lessive ne s'en porte pas plus mal.

Moralité: on peut faire du savon à la cendre, mais c'est loin d'être facile...

Publié dans expérience

Partager cet article

Repost 0

Un mois - un mot: préparer

Publié le par Ma-L

M-1 avant la naissance (enfin plus ou moins), et donc outre les vacances des filles, il s'agit d'être au point: layette en 1 et 3 mois prête, valise complétée, et... un petit stock tambouille préparé (liniment, crème de change, savon doux... bon ça j'ai déjà mais on ne sait jamais).

Publié dans bavardages

Partager cet article

Repost 0