Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

14 articles avec produits d'entretien

Savon détachant

Publié le par Ma-L

Je suis tombée sur cette recette il y a plusieurs mois, et je l'avais mise de côté en me disant, tiens, c'est justement presque la recette du savon noir de ménage. Ce serait rigolo de le faire en version liquide pâteuse.

J'ai mis vraiment beaucoup de temps avant de le faire. ll me manquait du temps, de la cendre, un ingrédient... J'ai fini par me décider.

Les ingrédients:

J'ai eu beau utiliser ma super balance, quand on dose avec une petite cuillère ça reste de l'a peu prés. Mais c'est quand même plus précis qu'avec celle de cuisine.

environ:

20 gramme de savon noir de ménage

1 g de cendres tamisée

0,6 gramme de terre de sommiére

20 g d'eau chaude

0,6 gramme d'HE de tea tree

Mode opératoire

J'ai d'abord tamisé la cendre. Probablement la passoire à thé n'est pas le meilleur outils, ça a été un peu fastidieux. J'ai mis dans un pot le savon, la cendre, la terre de sommière, l'eau. J'ai agité jusqu’à ce que ça s’homogénéise, puis j'ai ajouté le tea tree.

Savon détachant

Et j'ai obtenu... de la bouillasse. Pas très ragoutant.

J'ai testé tout d'abord sur deux vêtements de mon sac à détachage: un t-shirt avec une tache indéterminée (du chocolat? pas sur), et un pyjama de Loulou avec bavouilli résistant à la lessive. Lavage à 60 avec le reste du linge.

La tâche indéterminée n'est pas partie, par contre le pyjama à retrouvé son blanc d'origine. Il faudra me croire sur parole: j'ai les photos avant, mais pas après!

Encouragée par ces résultats, j'ai attaqué la tâche qui me poursuit; à savoir, le col de chemise.

Verdict quelques jours plus tard au repassage... passable. C'est pas parfait mais c'est mieux. Donc, je vais persister, malgré le côté peu ragoutant de la mixture.

trois tâche, une seule photo en résultattrois tâche, une seule photo en résultattrois tâche, une seule photo en résultat
trois tâche, une seule photo en résultat

trois tâche, une seule photo en résultat

Publié dans produits d'entretien

Partager cet article

Repost 0

Lessive en poudre pour les couches lavables

Publié le par Ma-L

Maintenant que j'ai fait du cocoate de sodium (et que j'ai trouvé ça pénible), il faut s'en servir. Ma première idée était de faire une lessive sur la base de ma recette habituelle, mais mon bidon me fait plus d'usage que d'habitude et puis ça va me faire stocker des chutes de savon...

Comme je ne vais pas utiliser les couches lavables en permanence, je tente donc d'avoir deux lessives: une pour les CL et une pour le linge classique. Et comme je n'ai qu'un bidon, pourquoi pas utiliser de la lessive en poudre pour les CL?

J'ai trouvé deux recettes:

J'ai râpé mon savon, avec un masque et des gants et bon sang ce que j'ai trouvé ça pénible (mais le masque était indispensable).J'ai fait 200g de la recette de Sealeha, et devant ma boite je me suis dit "tout ça pour ça? Mais ça tiendra pas une semaine!". J'ai rajouté 20 goutte d'HE de teatree parce que comme c'est pour les couches lavable, autant désinfecter directement (plutôt que de l'ajouter dans le tambour).

Le résultat

Je lave mes lavables avec les reste du linge, sans faire de lessive particulière. Et je ne les utilise pas tout le temps, seulement quand j'en ai le courage. Au final une lessive sur deux contient des lavables et j'utilise la poudre, le reste du temps je m'en tiens à ma recette normale. Avec 200g de poudre j'ai tenu deux mois et il m'en restait encore de quoi faire 4 lessives environs. Soit 20 battées de linge avec 200g de poudre. Gosh. J'utilise 10g de lessive (2 cuillères à café) par lessive? Alors que dans le commerce c'est 50 ou 100g?

C'est vrai que j'en mets très peu. Je sais ce qu'il y a dedans, je sais qu'elle est "agressive", du coup j'en ai mis peu dès le départ et comme le linge est propre... pas de raison d'en mettre davantage.

Petit bonus: le percarbonate est effectivement un agent blanchissant, mon linge blanc se porte bien mieux (pourtant lavé avec des couleurs foncée en général: je trie le linge mais j'ai pas assez de blanc pour faire une machine compléte).

Le coût

Pour 200g de lessive: 45 cts de bicarbonate, 30 cts de cristaux de soude, 17 centimes de percarbonate, 15 centimes de savon

Soit 1,07 les 200g... c'est pas donné, mais à l'utilisation on doit être dans les même coût qu'un lessive classique (enfin moi vu les quantité que j'utilise).

Publié dans produits d'entretien

Partager cet article

Repost 0

Pierre d'argile et blanc de Meudon

Publié le par Ma-L

Bon, on est à la troisième version de cette pierre d'argile, et à priori ce sera la bonne. La recette de départ est

Et j'arrive à:

50g d’argile blanche en poudre

50 g de blanc de Meudon

60 g de bicarbonate de soude

50 goutte d'He de lavande

Humidifier au savon liquide maison jusqu’à obtenir une pâte assez compact (moins on en mets mieux ça sèche et donc plus ce sera durable).

Stocker dans un contenant sans couvercle (comme ça ça sèche).

Volume de la recette: environ 150 ml.

Je trouve la version argile seule pas assez abrasive, la version blanc de Meudon seul pas tout a fait efficace avec les tâches grasse. Cette version là testée sur ma cuisinière fait le job comme je l'attends avec très peu de produit. Et comme ma femme de ménage ne tarit pas d'éloge sur les produit que je fabrique, parce que ça sent bon...

Le coût

Environ 2 euros pour le pot. Au vu des expériences précédente il devrait servir entre deux et trois mois.

Publié dans produits d'entretien

Partager cet article

Repost 0

savon 100% coco pour la lessive

Publié le par Ma-L

Il s'agit d'un savon sans surgraissage qui va être relargué (c'est à dire lavé pour enlever la glycérine). A terme il va remplacer le savon de Marseille dans ma recette deproduit lave vaisselle, mais je le fait aussi pour pouvoir laver les couches lavables (la glycérine les encrasse et les rends moins absorbante à terme, parait-il).

Les ingrédients

375 g de vegetaline

68 g de soude

Le mode opératoire

Il s'agit d'un savon sans surgraissage et sans cure. Autant dire qu'il est caustique, et que donc, on se protège à chaque étape: gants obligatoires.

J'ai commencé par faire le savon, que j'ai laissé en moule pendant deux jours (on conseille moins, mais j'ai pas eu le temps de le râper plus tôt). Je l'ai ensuite découpé façon pépite de chocolat (et non râpé: l'idée de me cogner un bloc de cette taille m'a découragée, et j'ai eu pitié de mon robot), je l'ai mis dans une casserole avec 1,5 litre de solution salée (400g de sel). Et j'ai attendu que ça fonde.

Le souci (que j'aurais pu anticiper d'ailleurs): le savon fondu c'est pire que le lait. Ça monte, ça monte, ça monte... J'ai donc dû surveiller ma casserole comme le lait sur le feu. Donc pour une prochaine fois: prendre un récipient beaucoup plus grand que nécessaire.

Comme je devais régulièrement arrêter la chauffe pour éviter que ça ne déborde, mon savon ne fondait pas suffisamment. Je lui ai donc donné un coup de pied à soupe pour accélérer les choses. J'ai ensuite rincé à l'eau froide, mais là encore, souci:

- Dans l'eau salée bouillante, le savon était insoluble mais liquide (enfin fluide pâteux). Si je le versait dans une passoire, j'en perdais un paquet, et ça avait déjà été assez pénible pour que je n'ai pas envie d'en perdre

- J'ai donc versé de l'eau froide pour solidifier mon savon. Mais du coup ma solution saline n'était plus saturée et devenait tiède... donc mon savon s'y diluait en partie et l'autre partie solidifiait en gros paquet, pas du tout en grain.

Donc dilemme: filtrer à chaud et en perdre, ou filtrer à froid et rincer imparfaitement... bon, j'ai choisi la deuxième option. Mais c'est vraiment frustrant de voir l'eau de rincage devenir savonneuse et se dire "tout ces effort pour que ça disparaisse comme ça". Je vous rassure, il m'en est resté.

J'ai ensuite laissé séché avant de m'en servir. Environ 15 jours plus tard j'avais un savon très dur, cassant, sous forme de blocs agglomérés. Pas si difficile à raper que je ne le craignait néanmoins.

Mais franchement, quelle galère!

Allez... comptez 4 euros pour les 500g, hors électricité...

Je l'ai utilisé pour faire du produit lave vaisselle et de la lessive en poudre.

voilà mon savon en cours de refonte... quand je vous dit que ça fait des paquets.

voilà mon savon en cours de refonte... quand je vous dit que ça fait des paquets.

Partager cet article

Repost 0

Produit pour laver les sols

Publié le par Ma-L

Ça fait un moment que j'ai cette recette dans mes trucs à tester, tellement longtemps d'ailleurs que je ne sais plus qui l'a partagée... Mes excuses à l'auteur, si il (elle) se reconnait.

Non je ne trouve pas qu'il laisse de trace. Trois cuillères à soupe de bicarbonate de soude, une cuillère à café de copeaux de savon de Marseille, 1 l d'eau très chaude, 20 gouttes d'HE de tea tree. J'ai d'abord versé l'eau puis le savon de Marseille puis le bicarbonate. j'ai laissé refroidir puis j'ai mis les 20 gouttes d'HE de tea tree. Personnellement j'ai rajouté 10 gouttes d'HE de citron dans mon seau avant de commencer. Et voila mon sol est tout propre et ça sent bon dans ma maison

Produit pour laver les sols

Ceci dit il me semblait plus logique d'utiliser du savon noir (qui est plus facile à diluer) pour faire ça. J'ai donc attendu d'en avoir fait. La recette devient donc:

- 3 CS de bicarbonate

- 2 cuillère à café desavon noir de ménage (j'ai doublé la dose puisqu'il n'est pas sec, contrairement au savon de Marseille)

- 1 litre d'eau chaude

- 20 gouttes de mélange d'HE "bouquet de rose" juste parce que mon flacon contenait un produit parfumé à la rose, donc histoire de ne pas déstabiliser les utilisateurs...

Le seul souci c'est que je ne me souviens pas du tout s'il faut diluer ou non ensuite... à tout hasard je vais l'utiliser comme un produit du commerce et on verra bien...

Le test

Le test à été fait à l'aveugle et bien plus vite que je ne le pensais: le lendemain de la fabrication, ma tante en visite chez moi à profité que j'habillais mes filles pour passer un coup de serpillère. Résultat:

- elle a trouvé le produit un peu bizarre d'aspect, avec des dépôts qu'elle n'expliquait pas, mais qui disparaissaient à la dilution (je suppose dû à une dilution incomplète du savon noir)

- elle a apprécié l'odeur, bien moins agressive qu'elle ne le craignait (c'est sur que quand on voit mon flacon rose on s'attend pas à un parfum discret)

- niveau efficacité, elle n'a pas vu de différence avec un autre produit

A voir si ça reste satisfaisant sur le long terme, en tout cas je suis contente de ce premier essai.

Ma femme de ménage l'a adopté aussi: j'en ai refait une fois par mois environ en variant les fragrances.

Le coût

10 centimes de savon, 10 centimes de bicarbonate, 20 centime de fragrance, soit 40 centimes pour un litre.

Publié dans produits d'entretien

Partager cet article

Repost 0

Pierre "d'argile" au blanc de Meudon

Publié le par Ma-L

Si la pierre d'argile maison fonctionne bien, pourquoi la modifier? D'abord par curiosité, et puis aussi pour une question de coût/facilité. L'argile blanche est légèrement plus chère que le blanc de Meudon (ou carbonate de calcium), et celui-ci est plus facile à trouver (magasin bio, magasin de bricolage).

A priori le blanc de Meudon serait aussi plus abrasif. Ça a des avantages et des inconvénients.

Je repars donc sur la même recette, mais en remplaçant.

Les ingrédients

50 g de blanc de Meudon (ou carbonate de calcium)

25 g de savon liquide toujours du savon noir maison dilué à 2/5

30 g de bicarbonate

30 gouttes d'HE de lavande

Argile ou blanc de meudon

Les propriétés de l'argile:

- absorbe les graisses

- abrasif

Le blanc de Meudon est uniquement abrasif.

Le résultat

Je l'ai trouvé un poil moins efficace sur les surfaces grasses. Ma femme de ménage n'a pas vu de différence.

Le coût

30 centimes d'argile, 2 centime de savon, 6 centimes de bicarbonate, 45 centime d'huile essentielle, soit 83 centimes... pas une grosse différence avec la première recette me direz vous... Je vais tenter de mixer les deux pour voir...

Publié dans produits d'entretien

Partager cet article

Repost 0

liquide de rincage pour lave vaisselle?

Publié le par Ma-L

J'étais au bout de mon liquide de rinçage pour lave vaisselle, et sur la lancée de la poudre pour lave-vaisselle, j'ai voulu passer à une alternative "maison".

Enfin c'est un bien grand mot puisque j'ai simplement mis du vinaigre blanc dans mon réservoir.

Résultat: j'ai galéré à remplir: le bouchon du flacon de liquide de rinçage à un débit prévu pour, pas ma bouteille de vinaigre. J'ai dû en verser les 2/3 à côté. Le résultat est... médiocre. Trace blanche sur les verres (pas dramatique non plus, hein), et pas mal de vaisselle à relaver, alors qu'à ce moment là ce n'est pas moi qui faisait tourner le lave vaisselle donc nous utilisions les pastilles du commerce. Comme ce n'est pas moi qui m'occupe de la vaisselle ensuite, ce ne serait pas sympa de persister.

Du coup, retour au produit du supermarché.

A noter, pour le sel, il n'est pas nécessaire de chercher autre chose: le sel pour lave vaisselle c'est juste du sel à forte granulométrie, il n'y a rien de plus dedans.

Partager cet article

Repost 0

pierre d'argile

Publié le par Ma-L

Mon flacon de crème à récurer arrivant à sa fin, je me suis demandée si je pouvais le remplacer par un produit maison. Non pas, comme je le lis souvent, parce que c'est cher (un flacon de crème à récurer premier prix coute entre 50 centimes et un euro et va durer une année chez moi), ou parce que c'est nocif (même si la composition n'est pas obligatoire sur les produits ménager, je doute fortement qu'il y ai grand chose de nocif dans ces produits, sauf peut-être les parfums et conservateurs).

Ceci dit la recherche "recette crème à récurer" ne renvoie pas sur grand chose. Le fameux mélange bicarbonate-acide citrique en utilisation minute (comme ils s'annulent l'un l'autre je ne comprends toujours pas le principe, même si beaucoup de testeurs le trouvent efficace), des expériences pas concluantes et une ou deux recette à base de liquide vaiselle... a ben oui mais moi je veux utiliser mes savons!

Je me suis donc tournée sur la pierre d'argile, apparemment bien plus concluante. Et plus adaptable. Si la plupart des recettes sont à base de liquide vaisselle, j'en ai trouvé à partir d'autre savon. Je teste donc celle de Sophie.

J'ai simplement remplacé le savon de marseille liquide par du savon noir de ménage dilué à 2/5 (20 gramme de pâte de savon dans 50g d'eau), et l'HE de citron par de l'HE de lavande: elle est antifongique et ma salle de bain est plutôt humide, ça m'a semblé adapté.

En deux jours ma pierre était sèche, il faut dire qu'il faisait chaud quand je l'ai faite. Elle n'est par contre pas vraiment régulière.

pas si compliqué à mélangerpas si compliqué à mélanger

pas si compliqué à mélanger

Adopté ou pas?

Je ne suis pas la seule à faire le ménage chez moi, il faut donc que pour qu'un produit soit adopté, qu'ils conviennent à tous ceux qui intervienne régulièrement. Raison par exemple pour laquelle le cake vaisselle n'est pas en usage chez moi: mon cher et tendre trouve qu'en vacances c'est pratique parce que ça prend moins de place, mais préfère de loin le liquide vaisselle conventionnel. Et n'est pas chaud du tout pour faire des expériences de liquide vaisselle maison. Comme de mon côté je ne suis pas chaude pour faire la vaisselle...

Pour la crème à récurer, c'est surtout moi et la femme de ménage qui nous en servons. Après que je lui aie expliqué elle trouve que c'est efficace et elle est d'accord pour continuer. Pour ma part je l'utilise pour récurer la baignoire après mes bains (l'inconvénient des produits de bain HM: dans beaucoup de cas le colorant colore aussi la baignoire), et je le trouve plus efficace que ma crème à récurer.

Je l'ai également testée sur du bois vitrifié (rampe d'escalier et ses traces de doigts), et j'ai été bluffée par l'efficacité. Bon, pas trop d’élément de comparaison non plus puisque je pensais qu'il fallait décaper et revitrifier, au départ. En fait ce n'est pas nécessaire (ouf!).

Par contre ça file vite: à peine 6 semaines pour terminer le pot. Sans doute pas assez sèche... Je vais en refaire.

pierre d'argile

Le coût

38 centimes d'argile, 2 centime de savon, 6 centimes de bicarbonate, 45 centime d'huile essentielle. Soit un peu moins d'un euro... au vu de la durée de vie, un peu plus cher que la crème à récurer quand même...

Publié dans produits d'entretien

Partager cet article

Repost 0

savon noir de menage

Publié le par Ma-L

J'ai dû changer de calculateur, puisqu'hexabulle ne calcule pas la saponification à la potasse. J'ai donc utilisé mendrulandia.

Il me semble que les quantité d'eau ne sont pas les même que pour la soude, mais je n'en étais pas certaine. Du coup je suis partie sur la même base quitte à obtenir un savon trop liquide.

Les ingrédients

70 g d'huile d'olive

30g d'huile de lin celle du rayon bricolage (qui sent la pâte à bois), pas celle du rayon alimentaire.

18g de potasse

50g d'eau

Pas d'HE ni de fragrance, j'ajouterais au fur et à mesure de l'utilisation.

J'ai utilisé la méthode au micro onde. Contrairement à ma première expérience, malgré un excès d'huile (ça à un peu fait floup, j'ai quelques grammes en plus), je n'ai pas eu d'huile surnageant. J'ai mis environ 3/4 d'heure à arriver au résultat, en chauffant par tranche de 2 minutes, d'abord à puissance moyenne, puis à décongélation.

J'ai fait un premier essai de dilution: 20 g savon, 50 eau. C'est bien trop liquide pour faire un produit vaiselle. Je m'en suis servie pour réaliser une pierre d'argile.

J'ai ensuite testé une recette de produit pour les sols que j'avais depuis longtemps en réserve... ça marche plutôt bien.

Le coût

70 centimes d'huile d'olive, 12 centime d'huile de lin, 25 centimes de potasse. Soit 1 euros 7 pour un demi pot de confiture (qui devrait me durer entre 3 et 6 mois selon les utilisations).

En images

Je ne fais pas de pas à pas puisque les liens que j'ai donné sont clairs, mais si vous avez des questions n'hésitez pas à les poster en commentaire.

1 kilo de potasse:20 g tout les 6 mois j'en ai pour 25 ans

1 kilo de potasse:20 g tout les 6 mois j'en ai pour 25 ans

l'aspect en cours de fabrication
l'aspect en cours de fabrication
l'aspect en cours de fabrication

l'aspect en cours de fabrication

Attention: trop chaud ou trop longtemps ça déborde: vraiment utiliser le minimum de puissance

Attention: trop chaud ou trop longtemps ça déborde: vraiment utiliser le minimum de puissance

à gauche la dilution, à droite le savon (je pense que l'opacité est dûe à l'excés d'huile)

à gauche la dilution, à droite le savon (je pense que l'opacité est dûe à l'excés d'huile)

Partager cet article

Repost 0

poudre pour lave vaisselle

Publié le par Ma-L

Ça faisait un moment que je lorgnais sur les produits pour lave vaisselle, mais sans trouver de recette réellement convaincante.

Entre celle à base de citron et de sel qui me parait complétement fantaisiste (et chère, au demeurant), celle qui consiste à diluer des produits du commerce, et celles qui utilisent des tensio-actifs... J'avais du mal à trouver mon bonheur.

Et puis, par hasard, je suis tombée sur celle là... qui utilise du savon.

Je l'ai donc testé tout pareil que ce qui est marqué, sauf deux points:

- je n'ai pas utilisé de pilon, j'ai grossièrement écrasé les paquets de cristaux de soude à la cuillère (j'ai bien un pilon mais il est tout neuf et je ne voulais pas l’étrenner pour ça)

- j'ai mis directement 10 gouttes d'HE de citron plutôt que 2 gouttes à chaque lavage.

Résultat

J'avais fait la dose recommandée, prévu pour 5 lavages (et j'ai bien fait 5 lavage). La première fois j'ai suivi le dosage indiqué (2 cc), mais ça s'est révélé trop peu et il a fallu relaver une partie de la vaisselle, encore grasse.

J'ai ensuite rempli le compartiment lessive et là, le résultat était satisfaisant.

Après discussion avec le responsable vaisselle de la maison: ça lave pas trop mal mais c'est quand même moins efficace. Il est pas contre que je continue de l'utiliser (lui continuera à mettre des pastilles), à condition que je fasse gaffe à remplir correctement le lave vaisselle.

L'HE à un peu solidifié la préparation mais rien de dramatique. Par contre, le citron donne un côté "odeur de bonbon" qui m'inquiète un peu tant que je n'ai pas un conditionnement adapté (comprendre un récipient avec fermeture sécurisée).

Au bout d'un mois d'utilisation quasiment en continue... résultat mitigé. J'ai l'impression que ça encrasse le lave vaisselle (je dois systématiquement nettoyer le filtre ce qui n'est pas le cas avec les pastilles). Du coup j'hésite à continuer. Mais comme le lavage est correct...

Le coût

Pour 20 lavages environ (j'ai pris les prix d'AZ... plus ou moins puisque la recette est en volume, pas en poids, mais ce doit être surévalué)

35 cts de percarbonate

40 cts de savon

50 cts d'acide citrique

30 cts de cristaux de soude

25 cts d'HE de pamplemousse

soit dans les 1 euros 80 les vingts lavages... le prix de 3 pastilles du commerce! A me demander si je ne me suis pas trompée dans mes calculs!

Et pour la suite?

Changer d'HE (j'essaye pamplemousse, il faut que ça reste alimentaire malgré tout), en faire en plus grande quantité, et faire un savon spécifique, relargué, pour cet usage...

Publié dans produits d'entretien

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>